Pavel Novotný X Lazarus

Diplômé du département de sculpture de l'université d'Ostrava, Pavel Novotny intègre rapidement TRAFAČKA (ancien lieu de résidence, ateliers et centre d'art situé à Prague).

Il a fait de la peinture et de la sculpture sa pratique quotidienne mais c'est le contexte qui l'intéresse.

Souvent associé au mouvement "low life", il revendique l'économie de moyen comme contrainte nécessaire à l'élaboration de ses projets.

Parfois accompagné d'autres artistes dont Lazarus, il dissimule et change son identité selon les projets présentés afin de mieux protéger leur liberté d'action souvent teintée d'activisme politique et social.

 

Pendant sa résidence, il s'est souvenu des camps pour enfant auquel il participait dans la Tchécoslovaquie des années 90. Ces camps prennent leurs origines dans le Sokol, mouvement gymnastique nationaliste Tchèque.
Ainsi les enfants étaient conditionnés pour devenir de bons citoyens.
Il s'est donc demandé ce à quoi pourrait ressembler le camp de ses rêves.

Musique : Uppfade / You said enough

Avec l'aide de Lazarus, Pavel a pu mettre la main sur différents drapeaux vierges initialement destinés à être floqués du symbole des Jeunes Pionniers. Ils ont pu par la suite créer une série de drapeau réutilisant cette idée de contrôle des libertés personnelles en reprenant ce qui pour eux représente une des versions contemporaines de la surveillance, le drone.

Vues d'exposition, "4/3" à la galerie Artem